05
Jan

Le retour de couche et la contraception

contraception

Après l’accouchement, le cycle menstruel va faire son retour après des mois de sommeil…

Beaucoup de femmes redoutent ainsi le fameux « retour de couche ».

Zoom sur le retour des cycles, l’allaitement et la contraception après la naissance du bébé.

La reprise des cycles

Suite à l’accouchement, la femme a généralement des pertes allant du rouge sang au brun : ce sont les lochies. Petit à petit, elles s’éclaircissent pour devenir ensuite sanglantes et abondantes vers le 12ième jour après l’accouchement : c’est le petit retour de couche.

Le véritable retour de couche intervient généralement entre la 6ième et la 8ième semaine après l’accouchement si la femme n’allaite pas. Les règles sont ainsi plus longues et plus abondantes que d’habitude. Le retour à un cycle régulier demande un peu de temps, il faut ainsi être patiente.

L’allaitement et le retour de couche

La date de retour de couche dépend de l’allaitement. En effet, la mère qui allaite sécrète une hormone : la prolactine. Cette hormone est responsable de la lactation et interrompt le cycle menstruel.

Après l’accouchement, à chaque tétées, la quantité de prolactine augmente. Ainsi, c’est à la fin du sevrage que la prolactine diminuera et que le retour de couche pourra apparaître.
Si la mère n’allaite pas, le retour de couche est prévu sous 6 à 8 semaines.

La contraception et le retour de couche

Contrairement aux idées reçues, l’allaitement n’est en aucun cas un moyen de contraception : la femme peut tomber enceinte avant son retour de couche et pendant son allaitement. Pour reprendre une activité sexuelle avant la réapparition des règles, la femme doit utiliser un contraceptif.

  • Si elle n’allaite pas, une pilule oestroprogestative  pourra lui être prescrite entre le 7ième et le 20ième jour après son accouchement.
  • Si la femme allaite, une pilule oestroprogestative va diminuer sa production de lait et passera dans le lait maternel : c’est donc un danger pour le bébé.
  • Une pilule progestative micro-dosée sera ainsi préconisée car elle est sans conséquences pour le bébé ou le lait maternel.

L’apparition du retour de couche dépend de chaque femme, de son allaitement (si elle allaite à chaque fois ou si elle alterne tétées et biberon). Dans tous les cas, il est important de se faire prescrire un contraceptif, car une femme peut tomber enceinte même avant le retour de couche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *