02
Juin

Les bienfaits de l’acuponcture sur la grossesse

L’acuponcture est une médecine ancestrale originaire de Chine qui vise à rétablir une bonne circulation de l’énergie, en stimulant à l’aide d’aiguilles des points précis du corps. Elle permet de réharmoniser le corps et l’esprit.

Etant donné que beaucoup de médicaments sont interdits à une femme enceinte, l’acuponcture est ainsi une bonne alternative. Zoom sur les bienfaits de l’acuponcture au cours de la grossesse et ainsi que pendant et après l’accouchement.

L’acuponcture et la grossesse : des bienfaits concrets

En rééquilibrant l’énergie dans le corps, l’acuponcture soulage les maux de la grossesse et amoindrit ses symptômes. Il atténue la perte d’appétit, les nausées, les vomissements et les douleurs gastriques.

L’acuponcture est aussi une méthode de désintoxication tabagique grâce à laquelle 77% des femmes enceintes ont réussi à arrêter de fumer. L’acuponcture est de plus efficace à 100% pour traiter les hémorroïdes.

Elle atténue la fatigue et soigne la constipation. En rétablissant la circulation sanguine, l’acuponcture permet aussi de soulager les jambes parfois lourdes des futures mamans. Enfin, l’acuponcture aide la femme enceinte à chasser le stress et l’anxiété et à avoir un sommeil de meilleure qualité.

L’acuponcture et l’accouchement

Les séances de préparation à l’accouchement vont viser à assouplir le périnée : cela diminuera ainsi les probabilités d’épisiotomie. Les effets relaxants de l’acuponcture permettent à la mère de vive un accouchement plus serein et détendu.

Certains points possèdent une action antalgique et peuvent déclencher l’accouchement.
L’acuponcture pendant l’accouchement est parfois acceptée dans la salle de travail (cala dépend des maternités). Elle permet d’aider à la dilatation du col de l’utérus et d’accélérer le travail.

L’acuponcture peut aussi permettre de retourner de bébé en position « siège » si le bébé ne se présente pas dans la bonne position. Les aiguilles de l’acuponcture permettent aussi d’atténuer les douleurs au cours de l’accouchement.

L’acuponcture après l’accouchement

L’acuponcture apaise les douleurs post natales : elle diminue les contractions de l’utérus et atténue les douleurs liées à l’allaitement (les crevasses par exemple).

Elle traite de plus les symptômes psychiques, tels que le baby blues et la dépression post partum. L’acuponcture permet aussi de stimuler la montée de lait. Il est possible de plus de faire une séance pour rééquilibrer l’énergie globale de son corps qui a été perturbé pendant 9 mois.

L’acuponcture est ainsi une méthode simple et indolore qui permet de détendre le corps et de soigner des petits maux liés à la grossesse. Il permet aussi de rendre l’accouchement plus serein.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *